Hargnies08.fr » Maison » Assurance Habitation : que faire après la résiliation pour non-paiement ?

Assurance Habitation : que faire après la résiliation pour non-paiement ?

Comme tout autre type d’assurance, l’assurance habitation est sujette au paiement de cotisations et primes. Ainsi, l’assureur en cas de non-paiement peut décider de résilier votre assurance. Comment se réassurer en cas de résiliation pour non-paiement ? Voici tout ce que vous devez savoir.

La réassurance : les démarches

Tant pour le locataire que pour le propriétaire, le non-paiement de l’assurance habitation constitue une faute très grave. De ce fait, la sanction qui en découle est pénible. D’autant plus que cette sanction a une très grande influence sur la possibilité de réassurance. En général, elle rend les démarches beaucoup plus complexes.

La surprime

Lorsque vous êtes résilié pour non-paiement, toutes les sociétés d’assurance vous classent dans la catégorie à risque. Ainsi, même lorsqu’ils décident de vous assurer, vous vous retrouvez sujet à une forme de pénalité appelée surprime. En effet, elle représente l’unique condition pour que votre habitation soit à nouveau assurée. Concrètement, cette forme de pénalité appliquée dans les surprimes s’élève à 10 % pour le cas de résiliation pour défaut de paiement.

Trouver un nouvel assureur

Il n’est pas aisé de se trouver un nouvel assureur après avoir été résilié. Pour se faciliter la tâche, il convient de prendre connaissance des types d’assureurs disponibles pour son cas. Il s’agit notamment de recourir à un comparateur d’assurance habitation, un courtier en assurances ou une compagnie d’assurance spécialisée.

  • Le comparateur d’assurance habitation

Se servir d’un comparateur d’assurance habitation permet d’avoir des informations sur un large panel de compagnies d’assurances en ligne. Grâce à cette technique, vous pourrez prendre connaissance des offres et devis disponibles sur le marché.

  • Le courtier en assurances.

L’avantage du recours à un courtier en assurances réside dans le fait d’éviter les complications liées à la démarche. De façon concrète, le courtier se charge de négocier un nouveau contrat à votre place.

  • La compagnie d’assurance spécialisée

Il existe plusieurs compagnies d’assurances qui se spécialisent dans divers cas. Ainsi, il faudra juste se tourner vers une compagnie qui s’occupe des résiliés.

Par ailleurs, il faut s’attendre à payer des primes très élevées, quelle que soit la société d’assurance qui accepte de vous assurer avec votre statut de résilié.

Faire recours au BCT

Il arrive très souvent qu’on ne parvienne pas à trouver un assureur même après avoir essayé toutes les options disponibles. Il existe fort heureusement un dernier recours pour se procurer une assurance habitation : le Bureau Central de Tarification (BCT).

Le BCT est un organisme à statut indépendant dont le but est d’aider sans contrepartie les résiliés. Il est plus ou moins habileté à contraindre une société d’assurance à proposer un contrat à un résilié. Il existe toutefois des conditions à remplir pour bénéficier des services de cet organisme.

Les conditions

Deux conditions majeures sont à remplir avant de recourir aux services du Bureau Central de Tarification. La première consiste à avoir au préalable connu trois refus de la part des compagnies d’assurances. Quant à la seconde, elle impose que le requérant soit en mesure d’effectuer les démarches lui-même puisque le BCT ne se met pas directement en relation avec les compagnies.

Le délai et la suite du processus

Le BCT a une durée d’intervention assez longue. Ainsi, pour éviter de laisser son habitation sans couverture, il est recommandé de poursuivre les recherches de son côté en attendant la réponse du BCT.